Corinne Chevalier

Comédienne, danseuse, metteuse en scène de théâtre, audacieuse, dénonciatrice avec une pointe de cynisme et d’amertume, elle articule son travail de création autour du corps en jeu et des actions physiques. Diplômée du Conservatoire National d’Art Dramatique de Tours et Maître en arts du spectacle, sa recherche s’est recentrée depuis une dizaine d’années sur la question du mouvement et du texte alliant auteurs classiques et contemporains à des techniques corporelles telles que le Tango Argentin, la danse contemporaine, la danse Odissi. Elle danse et joue sur scène sous la direction de Sophie Moyano dans “Moon Tango”, de Sylvia Bagli dans “La Forêt Mouillée” de Victor Hugo et dans “Lola et Jim” (MC93 de Bobigny), ainsi qu’aux côtés du groupe “Artango” (Scène Nationale de Noisy- le-Grand). Depuis plusieurs années, elle se consacre à la mise en scène. Elle allie la danse, la musique et le texte contemporain au sein de ses créations pour le plateau, pour la rue et pour le jeune public. Elle codirige la compagnie La Déferlante pendant 12 ans et c’est dans le cadre des projets développés avec des publics empêchés qu’elle reçoit en 2014 la médaille des Chevaliers de l’Ordre national du Mérite. Elle travaille également avec les compagnies Del Plata et Qui porte quoi ?. Elle enseigne la direction d’acteur au sein de la Section Cinéma à l’INSA et produit des spectacles bilingues franco- espagnol.

« Je dirais que la poésie, l’impertinence, la férocité et l’amour sont les couleurs de ma ligne artistique. Dans mes créations, je parle de la nature humaine, des déséquilibres de notre société, des paradoxes qui nous constituent, des femmes, des tyrannies…. »


Jorge Lorca


Artiste d’origine latino-américaine, pluridisciplinaire, comédien, danseur, musicien, cordiste, improvisateur, réalisateur et chorégraphe de combat scénique pour le spectacle vivant et le cinéma. Artiste essentiel, qui va à l’essentiel. Inventif, intuitif et proche du surréalisme, il aime sortir des limites qui lui sont imposées, transgresse les règles de la création institutionnelle. Il aborde la création comme une impulsion créative. Artiste de l’instant, de la spontanéité, il se situe dans un théâtre où l’expérimentation est reine. Il excelle dans le théâtre de corps, le théâtre visuel, le théâtre d’objet, tout ce qui relie le comédien à l’acte de création. En constante transformation entre l’action et la réflexion, son univers artistique devient parfois loufoque, absurde et porté par un imaginaire fleurissant. D’une expression artistique puissante et sensible, sa présence scénique est imposante, il s’agit d’un artiste de corps. Possédant un haut niveau en Kung Fu Wu Shu et en escrime de spectacle,  il s’est spécialisé au cinéma et au théâtre dans la cascade et la chorégraphie de combat. Mais c’est auprès d’Anatoli Vassiliev dans le cadre de sa collaboration à l’ENSAT de 2005 à 2007 en tant que professeur de la section mise en scène que sa recherche autour du corps, du texte et de la transmission a pris un nouveau tournant. Il aborde le texte théâtral avec la volonté de l’essentiel, pour exprimer ce qui ne peut plus se dire avec le corps et libérer l’autre poésie, celle des mots.




Maëlys a obtenu une licence de lettres modernes ainsi qu’un master de management culturel : c’est à l’issu de sa dernière année d’étude qu’elle a intégré la compagnie en qualité de chargée de diffusion, de production et de communication. Passionnée de cinéma, elle a aussi un goût prononcé pour le théâtre, et apprécie tout autant les mise en scène classiques que contemporaines, et souhaite mettre à profit ses compétences et ses savoirs êtres pour soutenir des projets dont elle partage les valeurs fortes.




Ils sont passés par la compagnie


Manon Barthélémy
Gaëlle Bourgeois –
Cie Qui porte quoi ?
Kaddour Dorgham